Fabrication d’extraits fermentés de plantes et de litière forestière fermentée

C’est en tout 160 litres de « purins » que nous avons réalisés lors de la journée dédiée aux extraits fermentés avec les stagiaires de la formation des Volonteux. 3 plantes ont été récoltées : l’ortie, la consoude et la bardane. De la prêle à également été préparée avec des plantes sèches bien conservées.

 

 

Et lors de la seconde journée de stage, dédié à la litière forestière fermentée, j’ai pu faire découvrir aux stagiaires l’univers des micro-organismes. Tiré des leçons du professeur Higa, au Japon, et de l’expérience des Cubains pendant l’embargo, ce procédé tire bénéfice des trésors du mycélium de la forêt. Un bon mélange bien précis, en lacto-fermentation, permettra de restaurer la vie microbienne et l’équilibre de nos sols.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.